Est-ce que vous voulez le gros chèque à la fin du mois ou le sentiment de sécurité qu’il vous apporte ?

Est-ce que vous voulez un morceau de métal autour du doigt, ou l’amour qu’il symbolise, la sensation d’être unique pour quelqu’un d’autre ?

Est-ce que vous voulez un corps d’athlète, des hanches de vedette, telle articulation en parfait état, ou plutôt la satisfaction d’être regardée et aimée, le bonheur du défi relevé ou encore la tranquillité d’un corps qui vous épargne ses douleurs ?

Nous avons la chance de vivre dans une civilisation où nous pouvons nous permettre le confort, les possessions matérielles et l’accumulation de biens. Il n’y a rien de mal à cela, bien au contraire… 

Mais nous finissons par confondre la fin et les moyens. 

Par confondre les émotions que nous recherchons réellement, et les objets qui les symbolisent…

Par courir après des objectifs et des résultats, alors que nous voulons surtout la sérénité ou l’excitation qu’ils nous apportent. 

Par chercher à l’extérieur ce que nous possédons déjà à l’intérieur… 

Ces émotions qui existent en nous, en abondance.
Ces émotions avec lesquelles nous avons parfois du mal à nous relier.
Ces émotions qui sont 
le véritable chemin vers le bonheur… 

Et si nous reprenions ce chemin sur de bonnes bases ? 

Et si nous commencions par refaire un point sur ce que nous désirons vraiment ?
Et si nous nous posions cette question toute simple et pourtant essentielle : 

« Qu’est ce que je veux ressentir, maintenant ? »