Accepter le regard de l’autre… mais avancer quand même !

par | 23 Mai 2020

J’ai arrêté le sucre.

Comme ça. D’un seul coup…
Du jour au lendemain.
 

Je n’ai pas l’intention de me priver de desserts, de glaces et de croissants pour toute ma vie ; mais pour l’instant, j’écoute la supplication de la petite bouée qui commence à se former au-dessus de ma ceinture…
 

Et c’est moins difficile que ce que j’imaginais. 

Évidement, pendant les premiers jours, il fallait  penser à autre chose.
Aux grammes puis aux kilos qui commençaient à fondre. 
À la sensation de bien-être qui remplaçait les lourdeurs de la digestion.
Au plaisir de voir les petites douleurs du quotidien s’évaporer lentement…
 

Le plus difficile a été d’affronter le regard des autres. 

Leurs questions inquiètes : « Tu es malade ? Tu fais du diabète ? Tu fais la gueule ? ».

Leurs jugements : « C’est triste une vie sans sucre ! Tu te prives de tout le plaisir ! ».

Leurs craintes et leurs angoisses : « Ça veut dire que l’on ne pourra plus jamais manger ensemble ? Moi, je ne pourrais jamais y arriver, ça me culpabilise… ».
 

L’un des principaux freins à votre changement n’est pas forcément en vous.

Bien souvent, ce sont ceux qui vous entourent qui s’opposent à vos efforts.

Ils ne le font pas par jalousie, par déception ou méchanceté.

Ils le font par amitié, pour ne pas changer la nature de votre relation…

Ils le font parce que ça les renvoie à leurs propres peurs, leurs propres inquiétudes, leurs propres questionnements. ..

Ils le font parce que ce que vous leur proposez est nouveau – et que la nouveauté est une prise de risque…
 

C’est l’une des étapes inévitables du changement.

Et c’est l’une des étapes qu’il faut dépasser.

En acceptant les résistances de l’autre, mais en restant ferme dans notre volonté d’évoluer.

En faisant appel à notre « pouvoir personnel », cette capacité à ne pas faire dépendre nos décisions de l’avis d’autrui, et à assumer nos propres choix.
 

En étant convaincu que vous autoriser à changer est le meilleur moyen des les inspirer à faire de même…
 

… et ainsi changer le monde, en commençant par vous-même !